Comment écouter les Symptomes sur votre mal être

Bienvenue pour moins de stress et plus de bonheur dans votre vie avec comment transformersavie 🙂

Osez vous améliorer… Osez le défi ! C’EST GRATUIT !

Atteindre vos objectifs et créer la vie vos rêves c’est possible uniquement si vous prenez la ferme décision de prendre dès maintenant le contrôle de votre vie !

51Yp8fk3oIL__SX311_BO1,204,203,200_

 

Voilà le défi de Stéphanie Milot continue nous sommes le quatrième jour  j’ai reçu sa vidéo j’ai pris le temps de bien l’écouter elle parle tout simplement d’apprendre à s’écouter. !! Comment écouter les Symptomes sur votre mal être

Qu’est-ce que mon corps veux me dire ?
Qu’est-ce que je peux faire pour que ça change ?
Est-ce qu’il y a une sphère dans ma vie qui me pèse ?

Je suis le défit de Stéphanie Milot, 22 jours pour osez vous améliorer

http://www.stephaniemilot.com/

  • Stéphanie Milot est québécoise. Depuis un an et demi, elle ne travaille que depuis Internet de chez elle, en profitant de sa famille. Elle tourne des vidéos et propose un défi gratuit sur le Web qui cartonne : elle a réussi à avoir 15 000 inscriptions en une semaine. Son défi s’étale sur 22 jours avec une petite vidéo chaque jour, accompagnée de conseils et outils pour améliorer sa vie. Elle possède également plusieurs sites Internet et de nombreux produits payants. Enfin c’est une personne très entreprenante.
  • Et, elle au Québec, moi en France et j’ai décidé de suivre 22 jours pour osez vous améliorer, pour voir si j’ai des choses à améliorer. Si le quotidien de ma vie me va, s’il y a des choses que je ne vois pas forcement. S’ il y a des points à améliorer et surtout comment faire.

Tous les jours pendants 22 jours vous pourrez suivre sur mon blogs mon évolution savoir ce que j’en pense, si c’est utile, si j’y arrive, si j’ai le temps, si j’ai envie.

Qu’est-ce que mon corps veux me dire :

J’AI MAL AU VENTRE… QU’EST CE QUE ÇA VEUT DIRE ?

j'ai mal au ventreQui n’a pas connu le fameux mal de ventre au matin d’une journée difficile, les douleurs gastriques lors d’épisodes particulièrement stressants (d’ailleurs, n’entend-on pas souvent dire que le ventre est le siège des émotions ?). Et pour cause : les maux du corps viennent dire tout haut ce que nous éprouvons tout bas.

Ce que nous ignorons volontairement ou réprimons s’exprime par le corps, qui se fait l’écho de ces silences. C’est le principe de la somatisation. D’où l’origine des expressions « j’en ai plein le dos », « ça me prend la tête », « la peur au ventre », « se mettre la rate au court bouillon »…

Des messages symboliques :

Les souffrances ou blessures que nous vivons sont des messages « symboliques » émis par notre inconscient. Cela permet alors de donner des axes de réflexion, des pistes à explorer afin de comprendre l’origine de ce mal être. Pour Michel Odoul, , fondateur de la psycho-énergétique, la zone du corps meurtrie a un sens. Il établit une sorte de grille de lecture pour décoder les langages du corps par régions (genou, intestin grêle, cheville, hanche…).

Les souffrances au niveau de l’appareil digestif (depuis l’œsophage jusqu’au gros intestin) signent une difficulté à avaler, digérer, assimiler ce qui nous arrive. Et l’organe concerné va nous renseigner plus en détail sur la difficulté ou la tension ressentie.

L’estomac :

C’est lui qui reçoit en premier les aliments bruts qui viennent d’être mastiqués. Chargé du « gros œuvre », il malaxe, mélange et dissout les aliments, en préparant ainsi l’assimilation à suivre. Les douleurs au niveau de l’estomac expriment nos difficultés à gérer ou maitriser le monde matériel. Contrariétés professionnelles, financières, scolaires ou judiciaires, elles sont souvent liées à une rumination excessive. Hommes d’affaires et étudiants en période d’examen sont nombreux à connaître les joies des ulcères de l’estomac, aigreurs ou autres crampes.

Certes, une bactérie est en cause dans l’ulcère gastrique, l’Helicobacter Pilori, mais qui ne peut être cité comme seul facteur : sachant que le stress fait chuter les défenses immunitaires, la porte est donc ouverte à la prolifération de la bactérie incriminée…

Aigreurs, acidité gastrique, ulcères sont autant de signes de cette difficulté à digérer nos soucis et les situations contrariantes. Les vomissements sont, eux, une manifestation claire et nette d’un refus, d’un rejet violent.

Le foie :

Cet organe (le plus gros du corps humain) joue un rôle important dans la digestion par la sécrétion de la bile ainsi que le filtrage du sang ; c’est de lui que dépendent composition, texture, couleur et qualité de ce sang. L’émotion associée au foie est la colère, c’est pourquoi un trouble hépatique signe une réaction excessive face aux soucis quotidiens, ou encore une colère rentrée. Difficulté à vivre ou à accepter nos sentiments, notre image, culpabilité ou joie de vivre qui laisse la place à une aigreur vis-à-vis de ce monde extérieur qui ne nous reconnaît pas comme nous le souhaiterions…

La vésicule biliaire travaille en relation directe avec le foie dont elle recueille la bile, qu’elle redistribue ensuite dans l’intestin grêle. Cette bile permet la digestion, notamment des aliments gras. C’est très logiquement que la vésicule biliaire participe à la « digestion psychologique » des évènements.

téléchargement

L’intestin grêle :

C’est la dernière étape du tri entre l’assimilable et le non-assimilable (qui finira dans le gros intestin). Ses six mètres de longueur ne constituent pas qu’un filtre, mais également un acteur dans la digestion, grâce à la sécrétion d’enzymes et le transport de certains nutriments. C’est donc là que se fait la « sélection finale ». Diarrhées, ulcères et autres maux de cette zone expriment nos difficultés à assimiler les expériences, à les laisser pénétrer en nous sans les juger. Peut-être avons-nous tendance à trop juger, à raisonner excessivement en terme de bien ou de mal ?

Le gros intestin :

Cet « éboueur » de l’organisme évacue les déchets et permet l’évacuation des matières organiques qui n’ont pas été assimilées. C’est lui qui évite l’engorgement et l’auto-intoxication du corps. Les souffrances de cette zone (douleur, spasme, constipation , gaz…) signent une retenue, une timidité, une peur de lâcher prise ou encore un refus d’abandonner… Tout comme il rejette les matières non assimilées par l’organisme, il sert aussi à se délester des expériences que nous avons vécues sans les digérer.

Il est bien entendu que si ces éléments constituent une piste, une vision différente de la maladie, le mal en lui même ne doit pas être négligé. Si les symptômes persistent ou récidivent, consultez un médecin.

Cécile Van Lith, Naturopathe

Il y a les médecines douces, l’ acupuncture, les massages qui peuvent vous permettre de vous soulager avant de pouvoir trouver les vrais mots.

6683062_l

Est-ce qu’il y a une sphère dans ma vie qui me pèse ?

Vous vivez une vie épanoui, celle que vous rêviez quand vous étiez enfants. On a tous eu des rêves d’enfants !!! Se sont ils accomplit ? Les problèmes de votre corps, sont ils la cause de votre mal être, vienne t’il de votre enfance et peut être de plus loin. Pas de sens à votre vie, vous n’avez pas l’impression d’avancer, que rien ne va.

Qu’est-ce que je peux faire pour que ça change ?

Y a t’il des solutions pour changer tous ça. Que devez vous faire. La première chose c’est vous qui devez la faire si vous voulez que ça change, vous devez le vouloir. Si vous avez besoin de quelqu’un, de quelque chose, de conseil. Posez vous les bonnes questions. Suivez, ou rapprochez vous de personnes qui arrive à faire les choses pour que leurs vie soit plus en harmonie.

coaching

Aujourd’hui on a assez de moyen avec internet pour suivre des coachs sur le bien être ou sur la façon de se sentir mieux et de surtout savoir comme faire. La santé mental est la première source de santé, travaillez sur votre santé mental peut être pour commencer !!!

Pourquoi pas faire de la méditation aussi comment utiliser les bienfaits de la méditation !!!

Vous avez sur Amazon le livre de Giulia Enders (Auteur), Jill Enders (Illustrations), Isabelle Liber (Traduction)

Le charme discret de l’intestin : Tout sur un organe mal aimé

Présentation de l’éditeur

  • Surpoids, dépression, diabète, maladies de peau… et si tout se jouait dans l’intestin ? Au fil des pages de son brillant ouvrage, Giulia Enders, jeune doctorante en médecine, plaide avec humour pour cet organe qu’on a tendance à négliger, voire à maltraiter. Après une visite guidée au sein de notre système digestif, elle présente, toujours de façon claire et captivante, les résultats des toutes dernières recherches sur le rôle du «deuxième cerveau» pour notre bien-être. C’est avec des arguments scientifiques qu’elle nous invite à changer de comportement alimentaire, à éviter certains médicaments ainsi qu’à appliquer quelques règles très concrètes en faveur d’une digestion réussie. Irrésistiblement illustré par Jill Enders, la soeur de l’auteur, voici un livre qui nous réconcilie avec notre ventre. Succès surprise, Le Charme discret de l’intestin s’est vendu à plus de un million d’exemplaires en Allemagne et sera publié dans une trentaine de pays.

Vous êtes votre première richesse, dépassez vos doutes et libérez vous pour vivre une vie épanouissante !!!

Si vous avez aimé ce commentaire pensez à le partager sur Facebook ou Twitter. Pensez aussi à laisser un commentaire sur le blog ! ! ça fera plaisir à ceux qui nous suivent, ça vous fera plaisir et ça me fera plaisir aussi, bref tout le monde sera heureux ! !


Laisser un commentaire