Pourquoi utilisez l’autosuggestion

Bienvenue pour moins de stress et plus de bonheur dans votre vie avec comment transformersavie 🙂

Osez vous améliorer… Atteindre vos objectifs et créer la vie vos rêves c’est possible uniquement si vous prenez la ferme décision de prendre dès maintenant le contrôle de votre vie !

J’ai reçu la vidéo de Stéphanie Milot, car je me suis abonné au défi 22 jours, j’ai pris le temps de l’écouter, son défi est : Utilisez l’autosuggestion

L’autosuggestion: l’arme secrète à la base de la programmation mentale positive

La méthode Coué pour les nuls

Vous pouvez avoir sur Amazon le livre, La méthode coué pour les nuls

Descriptions du Livre

Vous pensez que la méthode Coué est une méthode qui fait du bien, une histoire de mots à se répéter ? Que c’est un remède de grand-mère pas bien sérieux ? Mais savez-vous que cette méthode a fait le tour du monde ? Que l’ouvrage La méthode Coué est un best-seller depuis sa première édition en 1923 ? Et qu’il a inspiré un grand nombre de méthodes de développement personnel comme la PNL et la sophrologie ? Si la méthode Coué est pratiquée depuis sa création il y a un siècle, elle reste dans l’air du temps et s’avère pleinement d’actualité. Les progrès des neurosciences démontrent d’ailleurs toute la pertinence et l’actualité des principes et des lois de cette méthode.     Jean-Pierre Magnes et Luc Teyssier d’Orfeuil vous proposent à la fois un ouvrage théorique et un ouvrage pratique, avec de nombreux exercices pour vous aider à développer une « maîtrise de vous-même » par l’autosuggestion consciente, en toutes circonstances. Avec ce livre, vous deviendrez acteur de votre bien-être personnel !

  • Stéphanie Milot est québécoise. Depuis un an et demi, elle ne travaille que depuis Internet de chez elle, en profitant de sa famille. Elle tourne des vidéos et propose un défi gratuit sur le Web qui cartonne : elle a réussi à avoir 15 000 inscriptions en une semaine. Son défi s’étale sur 22 jours avec une petite vidéo chaque jour, accompagnée de conseils et outils pour améliorer sa vie. Elle possède également plusieurs sites Internet et de nombreux produits payants. Enfin c’est une personne très entreprenante.
  • Et, elle au Québec, moi en France et j’ai décidé de suivre 22 jours pour osez vous améliorer, pour voir si j’ai des choses à améliorer. Si le quotidien de ma vie me va, s’il y a des choses que je ne vois pas forcement. S’ il y a des points à améliorer et surtout comment faire. http://defi22jours.com

Tous les jours pendants 22 jours vous pourrez suivre sur mon blogs mon évolution savoir ce que j’en pense, si c’est utile, si j’y arrive, si j’ai le temps, si j’y arrive.

L’autosuggestion ou la pensée qui transforme !

De toutes choses à apprendre lorsqu’on veut programmer positivement son subconscient, la première est sans aucun doute l’autosuggestion.

Qu’elle soit faite sous forme de mots ou d’images (on parle alors de visualisation) l’autosuggestion constitue la pierre angulaire de la programmation mentale positive.


Mais tout comme pour la pensé positive
pensée, l’autosuggestion doit être utilisée adéquatement pour donner des résultats concluants.

C’est au psychologue et pharmacien français Emile Coué (1857-1926) que l’on doit la popularité de la méthode d’autosuggestion. Durant une bonne partie de sa vie, Coué a parcouru la planète pour faire connaître cette méthode, suscitant partout un vif intérêt et provocant des résultats surprenants chez ses adeptes, dont notamment, l’auto-guérison.

Le méthode de base de l’autosuggestion, telle que proposée par Emile Coué, consistait à se répéter plusieurs fois chaque jour une phrase résumant les résultats qu’on voulait obtenir.

Bien qu’efficace auprès de plusieurs personnes, on sait aujourd’hui que cette méthode connaît des lacunes lorsqu’elle est pratiquée de façon strictement consciente, surtout auprès de personnes ayant une faible estime de soi.  Mais fort heureusement, lorsque bien utilisée, cette méthode vous permet  de vous propulser de façon exponentielle vers votre réussite personnelle et professionnelle!

D’abord, il faut savoir que le simple fait de se répéter consciemment une phrase creuse ne donnera pas nécessairement les résultats escomptés, surtout si celle-ci va à l’encontre de nos croyances et de la programmation mentale déjà implantée dans notre subconscient, car il y aura alors conflit entre le conscient et le subconscient et lorsque cela se produit, le subconscient l’emporte toujours sur le conscient, étant dix fois plus puissant que ce dernier.

Pour être efficace, l’autosuggestion doit être implantée directement dans le subconscient, sans passer par l’esprit conscient. De cette façon, elle remplace systématiquement l’ancienne programmation mentale par de nouveaux programmes plus efficaces, sans se faire décourager par le pessimisme ultra-rationnel de notre esprit conscient.

Pour implanter une suggestion directement dans le subconscient et ainsi récolter tous les bienfaits de l’autosuggestion, la méthode la plus efficace connue à ce jour demeure l’hypnose, mais il y a aussi plusieurs autres techniques employées, telles que les messages subliminaux, l’effet choc, l’affirmation criée, l’écoute de messages durant le sommeil, la musique subliminale, la chanson positive, la musique d’autosuggestion et bien plus encore.

autosuggestion cerveau

Une formule d’autosuggestion universelle?

Après avoir étudié toutes les formules possibles d’autosuggestion pour chaque cas précis, Emile Coué en était arrivé à la rédaction d’une formule universelle permettant, dans la mesure du possible, de régler tout problème et d’améliorer tout ce qui est améliorable dans notre corps et dans notre esprit. Cette formule d’autosuggestion mise au point par M. Coué agit un peu comme un logiciel d’ordinateur qui cherche les erreurs et qui les répare automatiquement. «De jour en jour, à tous points de vue, je vais de mieux en mieux.» : voilà la formule qu’il proposait.

Ayant fait ses preuves par les résultats fulgurants obtenus auprès d’innombrables adeptes et ayant traversé l’épreuve du temps, cette formule est devenue un classique dans le domaine de la programmation mentale positive.

La formule universelle d’Emile Coué est excellente lorsqu’employée de façon complémentaire, de sorte qu’elle se charge de tous les aspects auxquels nous n’avons pas pensés lors de notre programmation mentale et qui sont pourtant essentiels à notre équilibre intérieur. Elle peut aussi être utilisée lorsque lorsque nous n’avons pas d’objectif précis en tête et que nous voulons simplement améliorer notre condition physique et mentale en général.

Par contre, bien qu’efficace comme mesure d’appoint, cette formule générale ne rencontre pas l’un des principes de base d’une autosuggestion pleinement efficace: la précision en nombre et en temps (voir plus loin dans cet article). Ainsi donc,  lorsque vous savez ce dont vous avez besoin, nous préconisons l’utilisation de formules d’autosuggestion plus précises, comme nous le verrons plus bas.

Formulez votre phrase d’autosuggestion

Avant de commencer à pratiquer l’autosuggestion subconsciente, peu importe la méthode choisie, vous devez d’abord et avant tout formuler une phrase courte résumant l’essentiel de votre objectif. Cette phrase, vous aurez à vous la répéter intérieurement plusieurs fois au moment précis où vous serez en contact direct avec votre subconscient de façon à l’implanter dans celui-ci

Si vous le faites correctement lorsque vous êtes en contact direct avec votre subconscient, votre formule d’autosuggestion s’installera sans ambages dans celui-ci puisque de cette manière, vous n’aurez pas à surmonter les doutes de votre esprit conscient.

Vous avez deux choix lorsque vient le temps de formuler votre phrase d’autosuggestion: soit vous la choisissez dans une liste proposée par un spécialiste de la programmation mentale positive, soit vous la construisez vous-même. Peu importe votre choix, ne vous inquiétez pas car nous vous donnons, ci-dessous, tous les outils pour y parvenir.

autosuggestion

Pour améliorer votre situation en général :

En attendant d’avoir choisi un but plus précis, vous pouvez aussi temporairement utiliser la célèbre formule d’Emile Coué, qui vous aidera sur le plan général et qui refera votre équilibre intérieur:

«De jour en jour, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux!»

OPTION A : Choisissez votre formule d’autosuggestion

Chasser stress, angoisse et  anxiété: «De jour en jour, je suis de plus en plus calme, détendu et libéré.»

Augmenter votre  concentration: «De jour en jour, mon niveau d’attention et de concentration augmente considérablement.»

Prendre confiance en soi: «J’ai confiance en moi et je suis bien dans ma peau.» OU «Je me visualise confiant et je deviens confiant!»

Vaincre la timidité: «J’aime les gens, je m’intéresse à eux et je vais vers eux.»

Maîtriser vos émotions: «Je suis de plus en plus maître de mon esprit et de mes émotions.»

En finir avec la procrastination et passer à l’action: «Je fais ce que j’ai à faire lorsque cela doit être fait!» OU«Le bonheur est dans l’action alors, je passe à l’action!»

Apprivoiser vos peurs et vos phobies: «De jour en jour, j’apprivoise de plus en plus (les araignées, les grands espaces, les avions, les foules, les hauteurs, les espaces clos, etc.), si bien que je suis de plus en plus à l’aise en leur (ou sa) présence.»

OPTION B : Construire votre propre formule d’autosuggestion?  Pourquoi pas?

Si l’une des formules d’autosuggestion précédemment citées vous convient, inscrivez-la sur papier et apprenez-la par cœur car vous aurez à l’utiliser au cours de la séance et vous ne pourrez alors pas consulter votre bout de papier.

Conservez précieusement cette même formule que vous vous répéterez au moment opportun lors de chacune de vos séances, jour après jour, jusqu’à ce que vous ayez atteint votre objectif.

Si toutefois aucune des phrases précédemment citées ne vous convient, vous pouvez tout aussi bien rédiger votre propre formule d’autosuggestion, spécialement adaptée à votre cas particulier. Les possibilités sont infinies et seulement limitées par votre imagination.

Voici alors comment procéder :

Règles de base pour construire une formule d’autosuggestion:

1) Soyez précis

Dans la formulation de votre phrase d’autosuggestion, il est souhaitable d’être le plus précis possible quant aux facteurs temps, quantité et qualité reliés à votre objectif.  Par exemple, au lieu de vous dire: «Je veux plus d’argent», il sera beaucoup plus efficace et concrètement réalisable que vous vous disiez: «D’ici le 15 mai prochain, j’aurai cumulé un avoir net de plus de X milliers de dollars.»

precision

2) Soyez concis

Pour être efficace à cent pour cent, votre phrase devra résumer votre objectif en quelques mots seulement. Idéalement, sauf exception, celle-ci devrait tenir en dix ou quinze mots, tout au plus. Rappelez-vous que plus elle sera courte, plus votre phrase sera facile à mémoriser et donc à assimiler par votre subconscient.

3) Utilisez la forme affirmative

Si je vous dis: «Ne pensez pas à un éléphant rose», à quoi pensez-vous? À un éléphant rose, n’est-ce pas? De la même façon, si vous désirez vous débarrasser d’une vieille phobie et que vous dites à votre subconscient: «Je n’ai pas peur des araignées», celui-ci ne retiendra que deux mots: peur et araignées.  Dès lors, ce que votre subconscient en comprendra, c’est que vous avez peur des araignées et vous obtiendrez donc l’effet contraire à ce que vous recherchez. Effectivement, il a été scientifiquement démontré que le subconscient ne comprend que les mots-clefs de votre phrase et qu’il ne tient généralement pas compte des «non» ou des «ne pas» qu’elle contient.

Considérant ce principe, peu importe la formule d’autosuggestion que vous mettrez au point, assurez-vous que celle-ci sera à la forme affirmative et non négative. Autrement dit, ne dites pas: «Je ne suis pas stressé» mais dites plutôt: «Je suis calme et détendu». Aussi, ne dites pas: «Je n’ai pas mal à la tête» mais dites plutôt: «Ma tête est de plus en plus détendue et relaxée.»

4) Bannissez le conditionnel!

Évitez d’utiliser des formules contenant des «si» de même que les verbes au conditionnel tel que «Je voudrais…», «J’aimerais bien…», «Il faudrait que…», «Ce serait bien si…», «Je désirerais…», etc. Toutes ces formulations sont totalement inefficaces au niveau du subconscient car elles maintiennent votre objectif à l’état d’un rêve nébuleux, inaccessible ou d’un vœu que seul un génie sorti tout droit d’une lampe magique pourrait réaliser pour vous.

Réaliste optimiste

5) Soyez réaliste mais optimiste

Pour être acceptée par votre subconscient, il est impératif que votre formule d’autosuggestion soit relativement crédible et qu’elle comporte des paramètres réalistes. Ainsi, si vous lui dites: «Demain, je serai multimillionnaire», vous ne lui donnez pas la latitude nécessaire dont il a besoin pour mettre à exécution votre commandement. Par contre, si vous décomposez ce même objectif en sous-objectifs et que vous prévoyez une période d’accomplissement plus raisonnable pour chacun d’eux, il pourra alors vous mener étape par étape, jusqu’à l’atteinte de votre but ultime (à condition bien sûr que vous passiez sérieusement à l’action!).

De même, si vous avez perdu une jambe lors d’un accident et que vous ordonnez à votre subconscient de la faire repousser, celui-ci ne saura pas comment réagir à votre suggestion car, de par sa nature, il ne détient pas le pouvoir de la mettre à exécution. Par contre, si vous lui demandez de vous donner le courage de traverser cette épreuve ou même de vous aider à trouver la solution pour marcher de nouveau, il pourra alors vous remplir d’une force spirituelle exceptionnelle qui vous aidera à passer à travers cette impasse ou même vous faire rencontrer les spécialistes qui pourront vous fabriquer une jambe artificielle des plus efficaces.

Dans une autre perspective, bien qu’il soit important de demeurer réaliste, cela ne veut pas dire d’être pessimiste pour autant. De fait, trop de gens se limitent mentalement en prenant leurs désirs pour des impossibilités. Rappelez-vous que presque tout ce que vous pouvez imaginer et croire, vous pouvez aussi le réaliser avec la persévérance et la détermination. Ils sont innombrables les grandes réalisations qui ont vu le jour grâce à des gens de foi et d’action qui ont perçu une occasion à saisir là où la majorité des gens ne voyaient qu’une impossibilité.

Ainsi, dans la formulation de votre objectif, assurez-vous que l’échelon n’est pas fixé excessivement haut afin qu’il demeure atteignable mais assurez-vous aussi qu’il est assez haut pour que vous ayez à grandir pour l’atteindre.

6)  Pesez bien les mots

Lorsque vous rédigerez votre phrase d’autosuggestion, choisissez des mots qui vous enthousiasmeront, qui évoqueront des émotions positives intenses en votre for intérieur et qui formeront une image claire et nette de ce que vous désirez obtenir. De fait, plus vous serez en mesure de visualiser de façon précise votre objectif (grâce, entre autres, au choix judicieux des mots que vous utiliserez), plus vous y croirez et donc, plus vous obtiendrez des résultats concrets.

peser ses mots

Enfin Mémorisez votre formule d’autosuggestion

Vous avez saisi le principe? Alors passez à l’action: écrivez et mémorisez votre formule d’autosuggestion maintenant! Vous n’aurez plus qu’à l’implanter dans votre subconscient, en vous la répètent journalièrement le matin au levé et le soir au couché.

Propos prit sur le site www.enchanteur.ca

Vous êtes votre première richesse, dépassez vos doutes et libérez vous pour vivre une vie épanouissante !!!

Si vous avez aimé ce commentaire pensez à le partager sur Facebook ou Twitter. Pensez aussi à laisser un commentaire sur le blog ! ! ça fera plaisir à ceux qui nous suivent, ça vous fera plaisir et ça me fera plaisir aussi, bref tout le monde sera heureux ! !


Laisser un commentaire